La banitza, et la cuisine bulgare

Ce week-end, je suis allée trouver ma copine bulgare vers Fontainebleau. Non seulement, la région était  vraiment sublime (le château de Fontainebleau est une merveille et la nature qui l’entoure à couper le souffle!), mais mes papilles ont également pu voyager.

En effet, qui dit amie bulgare dit cuisine bulgare… et la cuisine bulgare, je vous assure, ça vaut sacrément le détour!

Pour résumer, la cuisine bulgare c’est un doux mélange entre la cuisine méditérranéenne et plus précisément grecque, et la cuisine slave. Mais avec une petite touche unique…

Un vrai délice!!!

Apéritif royal!!!

En exemple, vous trouverez : banitza (feuilleté au fromage de type feta…), moussaka à la bulgare, rakia (alcool de mirabelle assez fort qu’on boit avec la salade), tarator (soupe froide à base de yaourt bulgare)…

Moussaka

Ce sont tout autant de spécialités et de goûts vraiment surprenants et délicieux!

Pour ma part, et tout à fait personnellement, la « feta » bulgare, appelée siréné est vraiment le meilleur fromage de tous les temps et de toute la planète!!! De plus, le fromage bulgare était réalisé avec du lait de brebis ou de chèvre, il est beaucoup plus digeste qu’un fromage de vache.

Je vais donc vous donner une recette avec ce type de fromage : la recette de la fameuse banitza (bulgare: Баница, aussi traduit comme Banica) !

Banitza

Pour ce faire, il vous faudra :

  • Du siréné ou si vous en avez pas, de la feta
  • Des feuilles de brick ou filo
  • 1 oeuf
  • du yaourt bulgare (équivalent si vous en avez pas = yaourt nature tout simple)
  • un peu d’huile de tournesol

1. Mélangez l’oeuf, le yaourt bulgare et la feta pour faire une pâte à étaler. 

2. Sur les feuilles de brick, mettez un peu d’huile, puis étalez le mélange feta-yaourt-oeuf avant de rouler la feuille en un fin rouleau. Tapissez un plat en verre de ces rouleau (soit à plat, soit en rond…). Disposez de l’extérieur vers le centre. Continuez jusqu’à ce que le plat soit plein (ca devra donner la forme d’une sorte d’escargot).

3. Mettez au four à 180° jusqu’à ce que ça soit bien doré!!

добър апетит (Dobeur apètit)!!

C’est tellement, tellement bon!!! Et ça peut aussi se déguster froid, au petit-déjeuner!

Traditionnellement, c’est un plat qui se mange vers Noël ou à Nouvel-An. La cuisinière cachera dans la banitza soit des petits présents (comme la galette dans la fête des rois), ou des petits papiers avec des souhaits pour l’année et quand la personne qui mange la banitza tombe sur ces petits mots, c’est ce qui devrait lui arriver l’année suivante (en général, chance, bonheur, amour, etc.)!!!

Voici quelques liens qui vous en apprendront plus : 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s