Gratin papeto genevois

image

imageBonjour à tous,

aujourd’hui, je me permets de vous faire découvrir une de mes inventions. Forte de mes deux contrées (lointaines) qui vivent en moi : Genève & Vaud (mais ouiiii, je plaisante), j’ai mixé deux recettes traditionnelles de ces cantons pour en créer une nouvelles : le gratin genevois – même concept que le gratin dauphinois mais on met du vin à la place de la crème, et le papet vaudois : http://www.topio.ch/papet.php

Pour ce faire, il vous faudra :

  • Un poireau
  • Deux gousses d’ail
  • Des pommes de terre (environ 5-6)
  • 30 cl. de vin blanc
  • Un peu de fromage de chevre à pâte dure râpé
  1. Faites revenir le poireau coupé en rondelles dans une poêle avec les gousses d’ail. Il fait que le poireau rende son eau.
  2. Pelez et coupez les pommes de terre en tranche. Mettez les dans un joli plat à gratin.
  3. Pour la deuxième couche, mettez le poireau.  Et recouvrez de pommes de terre.
  4. Ensuite versez le vin, jusqu’à recouvrir légèrement les pommes de terre, et saupoudrez d’un peu de fromage (pas tout).
  5. Recouvrez d’une feuille d’alu et faites cuire 40 minutes à 210 degrés.
  6. Après 40 minutes, sortez le gratin du four. Enlevez la feuille d’alu, saupoudrez de fromage et rehop au four pour 15-20 minutes :)!!!

et valaaaa!!!

Tout bon souper, de bleu, de bleu ;)!!!!

Nos lecteurs non-végétariens pourront accompagner ceci avec une saucisse aux choux🙂.

Gado Gado – salade balinaise

gado-gado_09

indexBonjour!

Aujourd’hui, je vais vous présenter une recette traditionnelle balinaise et 100% végétarienne et végétalienne!

Il s’agit du Gado-Gado, cette salade de légumes croquants à la sauce arachide.

Pour faire un bon Gado-Gado, il vous faudra :

Pour la salade :

  • 250 g de germes de soja
  • 250 g de chou chinois haché
  • 3 carottes râpées
  • 2 oignons finement hachés
  • 3 piments frais (facultatif) coupés en petites lamelles
  • Un carré de tofu coupé en cubes

Pour la sauce d’arachide :

  • 1 gousse d’ail finement hâchée
  • 1 petit morceau de gingembre émincé
  • 1 petite assiette d’arachides pelées
  • 1 c.a.s d’huile
  • 1 c.a.s de jus de citron vert
  • 1 cuillère de sucre brun

1. Faites blanchir le chou, les carottes et les germes de soja pendant 4 minutes à l’eau bouillante, égouttez les avant de les laisser refroidir.

2. Dans une poêle, faites chauffer un peu d’huile d’olive, et faites frire la moitié de la quantité d’oignon jusqu’à ce que les oignons soient bien colorés. Réservez.

3. Dans la même poêle, faites revenir les cubes de tofu. Réservez également quand ils sont joliment dorés.

4. Dans un mortier (ou au mixeur), mixez le reste de l’oignon et l’ail. Ajoutez le piment et le jus de citron vert. Ensuite ajoutez les arachides pelées et le petit morceau de gingembre et une petite cuillère de sucre brun, avec un filet d’huile pour que ça soit fluide. (Modulez les quantités en fonction de votre goût personnel pour les plats épicés).

5. Dans un grand saladier, mélangez les légumes blanchis, les cubes de tofu, les oignons et la sauce arachide.

(Selon vos envies et le contenu de votre frigo, vous pouvez ajouter des légumes, comme des petites pommes de terre, du chou-fleur, du céleri, etc.).

Ça peut également se manger avec un oeuf coupé en 4!!

Ils servent également ça avec des petites galettes de riz frit (mais malheureusement, je n’ai pas la recette).

Bon appétit!!!!

[Témoignage] Moi et ma polyarthrite rhumatoïde !

temoignage-jrme

Via un commentaire d’une lectrice sur le blog, je suis entrée en contact avec Zazie, atteinte de polyarthrite rhumatoïde et qui a également dû modifier son alimentation pour des raisons de santé.

Très gentiment, elle a accepté de témoigner ! Si vous souhaitez prendre contact avec elle, n’hésitez pas à m’écrire (khaaryn@hotmail.com). Je lui transmettrai vos messages.

Un grand merci à elle!!! Et si vous aussi, vous avez un témoignage à partager, n’hésitez pas à m’écrire!!!

Moi et ma polyarthrite rhumatoïde !

Je m’appelle Zazie, suis née en 1950 en Suisse romande.

Maman de 4 enfants, employée de commerce, je suis à la retraite depuis le 1er mai 2013.

Début septembre 1998, étant très fatiguée et ayant mal à toutes les articulations, je consulte mon médecin qui constate, lors d’analyses sanguines, une VS (vitesse de sédimentation) trop élevée. Je mets cela sur le fait que j’accompagne maman touchée par l’Alzheimer depuis août 2005 et un cancer de la mâchoire en juin 2008, ce qui représente, une présence moyenne de 4 heures par jour auprès d’elle.

Suite à des examens complémentaires, dont un pour la fibromyalgie, qui heureusement (!) se révèle négatif, le diagnostic de la polyarthrite chronique ou évolutive est posé.

Sur le moment, je ne réagis pas trop, j’ai des anti-inflammatoires et un autre médicament. Maman décède le 29 janvier 2009 et c’est en été 2009 que les douleurs deviennent de pire en pire, m’empêchant même de monter quelques escaliers ou de prendre le train. Mon toubib me prescrit de la physio, du tai-chi, cela me calme un peu, mais sans plus. En octobre 2011, je vais voir un médecin nutritionniste qui me conseille de changer mon alimentation en me parlant d’essais faits entre autres au Québec. Je commence sérieusement en février/mars 2012.

Je vais ensuite chez ma diététicienne, qui comme le médecin, me conseille de supprimer, en règle générale :

  • Tout ce qui est raffiné, et de consommer des éléments les plus naturels possible.
  • toute la viande de porc y compris charcuteries, saucisses, jambon, etc.
  • toute la viande d’agneau, mouton, etc.

 et de consommer :

une fois par semaine

  •  viande de veau,
  • de dinde ou de poulet,
  • de cheval ou boeuf,
  • oeufs 2 max.

 deux fois par semaine

  • Poissons:  saumon, thon*, sardines*, merlan, maquereau*, morue    * aussi en boîtes

Fruits : 

  • Tous, mais ananas, mangues papaye et cassis, myrtilles, pruneaux sont à privilégier.

Légumes:

  • Tous avec une préférences pour ceux de couleur verte et les poivrons ou piments !

Assaisonnement, légumes :

  •  sel de Guérande non raffiné, basilic, cannelle, clous de girofle, coriandre, cumin curcuma, gingembre, moutarde noire, myrhhe, safran, ail, carotte, céleri, choux, concombre, cresson, oignon, olives

pâtes, riz, pains, biscuits et gâteaux, pâte à pizza ou tarte :

  •  Complets. Pensez au quinoa et au maïs (Polenta)

 chocolat :

  •  dès 72 % de cacao

 sucre : 

  •  brun ou de canne ou de la stévia (un mix des trois est le mieux)

 lait :

  • Plutôt soja ou alors de vache (moi le soja, je n’aime pas) et comme je ne mets du lait que dans la purée et le café.

 boissons :

  •  eau, tisanes, thés vert ou blanc, café

 huiles, beurre, margarine, fromages

  •  Olive, colza, noix, margarine (il y en a des bonnes, regarder avec quelles huiles elles sont fabriquées, attention pas d’huile de palme). Beurre :20 gr. par jour (moi je m’en passe facilement). Pour le fromage, limiter à 50 grammes par jour, surtout le Gruyère !

 vinaigre :

  •  de pommes ou de cidre, maximum 2 cuillères à soupe par jour

 Légumes secs :

  •  Oui pour compenser le manque de fer puisque moins de viande rouge. Pensez aux lentilles, en soupe, salade ou plat principal.

 Depuis un an je prends (toujours en accord avec mon médecin) des gélules de cassis matin et soir et de la teinture mère de cassis à midi pendant un mois et le mois suivant, je remplace les gélules de cassis par des gélules de curcuma et garde à midi la TM de cassis. Cela m’a bien aidé pour pouvoir me bouger même si je ne fais pas de longues marches !

Bref, une autre façon de manger, avec cela en un an j’ai perdu 10 kilos (ce n’était pas le but, mais ils étaient en trop et j’en ai encore en trop), mais je me sens mieux, ma VS est progressivement descendue de 84 à 57.

J’ai de la chance, mon mari s’il ne m’accompagne pas toujours, mange en règle générale comme moi, même si lui a droit à des pâtes et du riz blanc.

Le restaurant ce n’est pas trop difficile, je trouve toujours quelque chose et habitant un village, les restaurateurs me connaissent et ne se font pas prier pour supprimer les frites et me mettre des légumes ou du riz complet.

 Bref le maître-conseil est de supprimer tout ce qui est raffiné, de supprimer tout ce qui est fast-food, plats préparés, etc.

 Attention, ceci n’est pas un régime c’est une nouvelle façon de s’alimenter. Si l’on mange de la viande de porc, par exemple, le seul «problème» c’est que les douleurs se feront plus fortes, c’est tout.

 Il faut aussi se faire plaisir, au début c’est un peu difficile, mais après un mois, cela va. Moi qui mangeais au minimum une plaque de chocolat par jour (moyen ou foncé, mais max 46 % cacao) maintenant je n’en mange que deux ou 3 fois par semaine soit au total même pas une plaque et CELA NE ME MANQUE PAS.

 Voilà ma petite histoire, je ne suis qu’une simple nana qui ne voulait plus souffrir et qui voulait vivre avec sa polyarthrite !

 Si questions ou remarques, je suis à votre disposition.